Haïkus 2016

Le haïku est un poème court, traditionnellement calligraphié d'une seule colonne en japonais, et d'un tercet de 3 vers de 5, 7 et 5 syllabes en français. Le haïku doit donner une notion de saison (kigo) et doit comporter une césure (kireji). Si le haïku n'indique ni saison, ni moment particulier, on appelle ce poème un moki ou encore un haïku libre.

Le haikiste semble photographier, enregistrer un simple rien, mais dont l'éclat irradierait sans trêve. Il ne conçoit pas, il découvre. Il met la focale au point sur ce qui est là, maintenant, inépuisable dans l'éphèmère - non pas une essence, mais une dynamique, une énergie. Loin d'être asservi par un quelconque point de vue, il cherche un point de vision - un nouvel angle. (Corinne Atlan et Zéno Bianu - Anthologie du poème court japonais)